Retourner à table des matières

4 Logiciels d'agrandissement des caractères pour DOS et Windows


4.0 Aperçu

a) Aperçu des programmes

Voici les possibilités d'agrandissement des caractères qui existent dans le domaine public et des partagiciels: En outre, il existe 6 logiciels « professionnels » d'agrandissement des caractères et d'autres solutions matérielles (plus coûteuses). Bien que de tels programmes ne constituent pas un thème propre au projet NASS, nous souhaitons vous en donner un aperçu.

Pour ce faire, outre les partagiciels, nous avons rassemblé sur la disquette 5 des versions de démonstration de tous ces « coûteux » logiciels d'agrandissement des caractères.

Chap. Nom/version Pour Société Prix
4.1 BPOP/BEDIT DOS ShareWare ?
4.2 BIGTEXT DOS ShareWare ?
4.3 AV TEXT 1.0 DOS + Win SynPhon environ 600 DM
4.4 LP-DOS 5.2a DOS + Win Papenmeier environ 2000 DM
4.5 Lunar SVGA DOS + Win Becker environ 1250 DM
4.6 Magic Deluxe DOS + Win Dr. Lang environ 1650 DM
4.7 Magnus Windows Etech environ 400 DM
4.8.1 Zoomtext 5.1 DOS + Win Tiemann environ 1800 DM

Jusqu'à présent, dans ce Guide d'utilisation, le fonctionnement de ces programmes n'est illustré principalement qu'avec des images. Dans les sous-répertoires respectifs de la disquette 5, vous trouvez entre autres des fichiers explicatifs. Ils portent l'extension « RP » pour faire référence à leur origine (auteur). Dans la version disquettes, les illustrations se trouvent sur la disquette 1.

Remarque : voici d'autres logiciels d'agrandissement des caractères (possibilités limitées) :

GTX-II-Soft (B&M) : tourne bien (la version matérielle est GTX-IV)
Paraview (Frank) : seulement en liaison avec le défileur TASO (matériel)

Pour certains de ces logiciels d'agrandissement des caractères, il existe également des solutions matérielles, p. ex.

Zoomtext = Macroplus H (seulement DOS) Tieman, environ 8000 DM
GTX IV B&M, environ 5700 DM

Les programmes d'agrandissement suivants ne sont disponibles qu'en version matérielle (ils contiennent parfois des logiciels en supplément) :

Vista Baum, environ 8000 DM
Argus 3000 Reinecker, environ 9000 DM
Visulex LP-D Papenmeier, environ 16000 DM

Remarque : en 1995/1996, une comparaison générale et détaillée de tous les logiciels d'agrandissement a été réalisée par Ulrich Zeun (Dormund) à l'aide d'une liste de vérification standardisée. Cependant, elle est encore incomplète. Pour des raisons de place, nous ne l'avons pas reprise dans ce guide. Nous l'avons plutôt enregistrée dans le répertoire ZEUN de la disquette SATIS 7.

b) Problèmes spécifiques à l'agrandissement des caractères sous Windows (ou en mode graphique)

Sous DOS, l'ordinateur peut identifier l'emplacement de chaque caractère, car l'écran est représenté par une grille fixe de 25 lignes, composées chacune de 80 caractères. C'est pourquoi l'ordinateur peut également assembler des lignes pour en faire une « ligne courante » continue, faire ressortir certaines lignes ou caractères, modifier la présentation des caractères (forme arrondie), etc.

L'interface utilisateur graphique de Windows ne le permet pas ; au niveau interne, l'ordinateur présente le contenu de l'écran comme une image. Celle-ci ne peut donc être agrandie que « pixel par pixel » : chaque caractère est composé de tout petits points comme dans une imprimante matricielle, et en les agrandissant, ces petits points deviennent des gros blocs carrés. Les caractères deviennent donc angulaires. Etant donné qu'au cours de l'agrandissement des pixels, l'ordinateur ne reconnaît aucune fin de mot, aucune ligne, etc., le défilement automatique des lignes n'est, entre autres, pas possible. De plus, aucune réponse vocale ne peut être synchronisée, etc.

Il existe certes des programmes coûteux en cours de développement qui ont pour objectif premier de rendre le contenu de l'écran de Windows accessible au braille également («  Windows pour les non-voyants ») et d'offrir un meilleur agrandissement des caractères pour Windows. Toutefois, ce serait recourir à des moyens démesurés : les programmes coûtent environ 5 000 DM et leur développement n'est pas encore terminé.

D'où le conseil suivant : en tant que malvoyant utilisateur de Windows, il faut se demander si les possibilités qu'offre Windows (voir 2.1 et 2.3) sont suffisantes ou peut-être meilleures qu'un logiciel d'agrandissement à certains points de vue (rappelez-vous : passage automatique à la ligne, présentation nette (linéaire), très grands caractères, etc.). De réelles difficultés n'existent qu'avec les graphiques.


4.1 BPOP/BEDIT

Auteur/distributeur : parti sans laisser d'adresse
Prix : ? ? ?

Remarque : la description suivante est encore incomplète.

BPOP agrandit les caractères des textes DOS ou du contenu de l'écran. Le programme est chargé « en arrière-plan » : vous pouvez chaque fois l'activer sous DOS à l'aide de la combinaison des touches [bouton gauche de la souris] + [alt] + A.

BEDIT permet de charger et d'éditer des textes ASCII en caractères agrandis. L'impression est également possible. Toutefois, la police et la taille des caractères ne peuvent être définies via un logiciel.

Les deux programmes se trouvent sur la disquette 4 dans les répertoires BPOP et BEDIT ; ces répertoires contiennent chacun des fichiers (BPOP.RP, BEDIT.RP) offrant des informations supplémentaires sur les deux programmes.


4.2 BIGTEXT

Auteur/distributeur : Alexander Ihlow, Ballenstedt/Harz, Allemagne
Prix : gratuit

BIGTEXT est un éditeur de texte gratuit pour DOS. Il peut être copié et circuler librement. Il ne permet d'écrire ou lire que des textes DOS. Le facteur d'agrandissement de la largeur des caractères varie entre 2 et 8 et celui de leur hauteur entre 4 et 16 ; les polices utilisées sont propres au programme. L'interface utilisateur est relativement limitée.

Bigtext est piloté par des commandes raccourcies, c.-à-d. des touches de fonction ou des combinaisons de touches avec [ctrl] (p. ex. : [ctrl] + P imprime le texte). Il n'existe ni menu ni instruction d'utilisation valable. L'interface utilisateur est très (trop) limitée et constitue parfois une source d'erreurs car souvent, l'utilisateur ne sait pas quelle forme de réponse encoder. L'introduction d'un chemin d'accès lors du chargement ou de l'enregistrement ne peut se faire que manuellement.

De plus amples informations accompagnent le programme dans le fichier BIGTEXT.RP ; ce dernier et le programme compacté BIGTEXT_.EXE se trouvent dans le répertoire BIGTEXT de la disquette 5.


4.3 AV TEXT

Fabriquant : SynPhon GbR, Wisserwand 30, 79183 Waldkirch, Allemagne,
tél. 49 (0)7681/ 43 77
Prix : 595 DM

Le logiciel d'agrandissement des caractères AV TEXT de la société SynPhon présente deux particularités :

  1.  AV TEXT n'est en réalité « qu'un » programme de traitement de texte contenant néanmoins une fonction d'agrandissement des caractères. N'importe quel texte DOS peut être chargé et, si nécessaire, édité dans AV TEXT.
  2. De plus, AV TEXT est le seul programme d'agrandissement qui offre une fonction intégrée de réponse vocale. Celle-ci est synchronisée avec la restitution du texte. Pour cela, le programme dispose d'un propre lecteur d'écran DOS. Différentes voix synthétiques peuvent être utilisées pour la sonorisation, p. ex. SynPhon 263, SynPhon Seriell, Infovox-Voxbox, Talking Blaster Plus. (Remarque : encore incomplet ou quelque peu confus.)

Remarque : nous avons reçu le 04.04.95 une version de démonstration. Cependant, cette version ne peut être copiée sur la disquette avec les autres démonstrations d'agrandissement car elle est protégée contre la duplication è demandez directement au fabriquant la version de démonstration !


4.4 LP-DOS (version actuelle : 5.2a)

Fabriquant/distributeur : F.H. Papenmeier GmbH&Co. KG, Postfach 1620,
58211 Schwerte, Allemagne, tél. 49 (0) 2304 / 946-0 (aussi par le biais d'autres sociétés)
Prix : 2013 DM

Voici quelques brèves informations sur le fonctionnement de LP-DOS (ces informations sont encore incomplètes ; de plus, la disquette 5 ne contient pas encore d'instructions détaillées).

1 Démarrage du programme

Sous DOS : LPDEMO lance simultanément les démonstrations LPDOS et El Picasso.

2 Possibilités d'informations

3 Structure de base/modes

Tous les ajustements peuvent être effectués sur les touches du pavé numérique ou sur les touches spéciales [inser], [supression], etc. et en mode de lecture à voix haute.

4 Variété

5 Confort

L'illustration ci-dessous présente le menu de la version Windows ; nous n'avons pu jusqu'à présent reproduire une section de l'écran de la version DOS.

Illustration: menu de LP-DOS (exploitation Windows )

L'ajustage individuel de LP-DOS pour Windows s'effectue sur la barre de menus ci-dessus dans une fenêtre qui, par ailleurs, est inutile.


4.5 Lunar II / Lunar SVGA (à paraître)


4.6 Magic Deluxe

Distribution : Dr. Lang Technologie, Fr.-Ebert-Str. 7-9, 35457 Lollar, 6406 / 9 00 00, Allemagne
Prix : 1645 DM (DOS + Windows)

Remarque : nous ne sommes pas parvenus à réaliser une copie sur support papier du menu pour DOS. C'est pourquoi l'illustration suivante ne présente que le menu Windows.

Une description plus détaillée est également à paraître.

Illustration : menu de Magic Deluxe (exploitation Windows)

Dans ce petit menu, vous pouvez entre autres définir le facteur d'agrandissement souhaité et activer l'accompagnement du curseur.


4.7 Magnus

Fabriquant/distributeur : ETeX, Zum Jungen Str. 17,
60320 Frankfurt, Allemagne, tél. 49 (0) 69/110460
Prix : 400 DM (passé à 500 DM ?)
pour les écoles : 1200 DM pour tous les ordinateurs de l'institution

MAGNUS permet un affichage jusqu'à 10 fois plus grand, sous Windows uniquement (pas sous DOS). Il procède par agrandissement de pixels et n'est pas capable de lissage des polices de caractères (caractères arrondis).

Le fichier MAGNUS.RP du répertoire MAGNUS sur la disquette 5 contient, outre le programme, une description plus détaillée de son installation et de son utilisation. Cette version de démonstration contient également des instructions en anglais (comme le système d'Aide sous Windows). Le menu ci-dessous donne un aperçu du mode de fonctionnement du programme. La version de démonstration disponible sur la disquette est en allemand (pas en anglais comme sur l'illustration).

Illustration : menu de Magnus

Dans ce menu, vous pouvez ajuster l'agrandissement des caractères et activer l'accompagnement du curseur et les configurations prédéfinies pour le « défilement », c.-à-d. pour la progression de la section agrandie.


4.8 Zoomtext plus

Distributeur : Tiemann GmbH (entre autres), Fritzlarer Str. 25, 34613 Schwalmstadt, Allemagne, tél. 49 (0) 6691/96170, aussi par le biais d'autres sociétés
Prix : 2185 DM (à l'usine Al Squared, USA, disponible pour 595 $)

Voici quelques brèves informations sur le mode de fonctionnement de ZOOMTEXT (elles sont encore incomplètes ; la disquette 5 ne contient pas encore d'instructions détaillées ZOOMTEXT.RP) :

1 Démarrage du programme

Sous DOS : ZOOMTEXT (démarrage avec agrandissement immédiat)
ZOOMTEXT/ZO- (démarrage sans agrandissement immédiat)
Sous Windows : ZTWIN

2 Possibilités d'informations

3 Structure de base/modes

ATTENTION : dans certains programmes, la touche [alt] n'est plus disponible. Dans ce cas, modifiez le facteur d'agrandissement à l'aide du menu.

Remarque : nous ne sommes pas parvenus à réaliser une copie sur support papier du menu pour DOS. C'est pourquoi l'illustration suivante ne présente que le menu Windows.

Illustration : menu de Zoomtext (exploitation Windows)

Dans ce menu, vous pouvez utiliser toutes les options qu'offre Zoomtext pour Windows avec la souris. Remarquez les possibilités d'ajustage de la « lecture automatique à haute voix » (Review).

4 Variété

5 Confort


4.9 Remarques supplémentaires sur la comparaison entre les programmes d'agrandissement

(U. Zeun)

Le texte suivant est extrait de la liste de vérification et des comparaisons entre les programmes d'agrandissement des caractères se trouvant dans le répertoire ZEUN de la disquette 7.

Aspect de la compatibilité

Les systèmes d'agrandissement d'images sont tous compatibles avec Windows 3.1. Il faut à présent vérifier si des problèmes ne surviennent pas avec le nouveau Windows 95.

Avec Windows, il est surtout important de savoir quelle résolution peut être utilisée. Et il s'avère ici qu'il est presque toujours nécessaire d'utiliser la résolution standard 640 x 480. De plus, la carte graphique doit utiliser le pilote standard VGA, ou le logiciel d'agrandissement installe son propre pilote VGA, sauf avec Zoomtext. Avec les cartes SVGA entre autres, un test préalable est nécessaire dans tous les cas, car la fonctionnalité des cartes SVGA est probablement limitée par le système d'agrandissement d'images. Les systèmes de cartes à enficher (notamment les systèmes de cartes graphiques) pallient dès le départ cet inconvénient mais n'offrent que le mode VGA standard.

L'utilisateur pourrait également souhaiter que l'agrandissement Windows fonctionne sans qu'il doive préalablement lancer l'agrandissement DOS (Zoomtext, Magnus ; indépendants du chargement de logiciels : GTX, Argus [Winmag, Vista ??]) Windows pourrait ainsi être démarré sans que la fonction d'agrandissement soit active.

Section agrandie et orientation sur l'écran

L'orientation sur une interface utilisateur graphique est déjà difficile avec un facteur d'agrandissement de 2. C'est pourquoi les 3 critères suivants sont importants pour votre travail :
  1. type de fenêtre affichant la section agrandie de l'écran
  2. indicateur de position (« locator » en anglais)
  3. accompagnement du curseur
  1. Outre la fenêtre normale, il faudrait une fenêtre-loupe dont la taille (et la forme des lignes) serait variable sur l'image à l'échelle 1:1 (Zoomtext, Magic, Argus, Vista). L'autre possibilité serait de diviser l'écran en deux, avec ,d'une part, une fenêtre fixe présentant l'écran agrandi (si possible, choix entre la position de cette fenêtre en haut ou en bas de l'écran) et d'autre part, une fenêtre présentant la réduction de l'écran original (Argus ; sans réduction de l'original : Zoomtext, WinMag, Vista).

    Ces deux variantes permettent un agrandissement tout en donnant presque simultanément une vue d'ensemble de l'image.

  2. L'indicateur de position permet de localiser à tout moment l'image agrandie sur l'image à l'échelle 1:1. Il importe que cet indicateur soit bien visible (p. ex. grâce à une coloration vive et personnalisée de l'indicateur qui, la plupart du temps, est en forme de boîte, et à une modification de taille des bordures, pour autant que la variante « bordure » soit disponible) [Argus, Zoomtext].

    Actuellement, tous les systèmes mettent à votre disposition un indicateur lorsque vous passez à l'image normale.

  3. Pour que l'utilisateur soit toujours placé à l'endroit où une entrée est attendue ou un message important apparaît, il est impératif que toutes les formes et types de curseurs soient automatiquement accompagnés (c.-à-d. que l'image agrandie suive à tout moment le curseur). Actuellement, tous les systèmes offrent généralement cette fonction. Néanmoins, il vaut toujours mieux vérifier si le système tourne bien à ce point de vue avec votre programme Windows. Des difficultés pourraient survenir lors de l'accompagnement du curseur de la souris (I) dans les programmes de traitement de texte (p. ex. Magnus). En effet, les boîtes de dialogue et les fenêtres de message n'apparaissent pas toujours.

    En cliquant sur des barres de menus en vidéo inverse, il se peut que les caractères n'apparaissent plus correctement dans la fenêtre d'agrandissement de l'image. Dès lors, la fonction d'alignement de la fenêtre d'agrandissement peut être utile. En effet, elle affiche le curseur (la souris ayant priorité) au centre de la fenêtre ou lui permet de se déplacer à une extrémité ou dans une zone définie jusqu'à ce que la section agrandie soit modifiée.

Déplacement de la section agrandie

Tous les systèmes permettent un libre déplacement du curseur sur l'image normale : l'image agrandie peut être partiellement dissociée de l'accompagnement du curseur. En d'autres termes, la fonction d'accompagnement du curseur est désactivée. Il est également important que la section agrandie défile sans à-coups. Il peut arriver, surtout avec un facteur d'agrandissement supérieur à 2, que la fenêtre de l'image agrandie saute brusquement à la section suivante au lieu de défiler doucement (p. ex. LP-DOS, Argus).

Recherche du curseur

Très peu de systèmes d'agrandissement disposent de la fonction, actuellement considérée comme indispensable pour le braille, qui permet, lors de la lecture d'un texte à un autre endroit que la position courante du curseur, de travailler efficacement (dans un logiciel de traitement de texte). Argus 3000 et (probablement) Virgo disposent de ce qu'on appelle un routing du curseur, c.-à-d. une fonction qui permet d'aller chercher le curseur de texte à la position courante de lecture de l'utilisateur. Le nouveau système WinMag n'offre cette fonction utile que dans les applications DOS.

Le manuel présente un aspect négligé. Le texte utilitaire en ligne également. Souvent, les caractères agrandis sont difficilement lisibles (Magic, Argus et d'autres) et les illustrations utiles que je trouve dans les manuels originaux en anglais sont omises. Lunar, p. ex., propose des manuels illustrés. Magnus et Zoomtext permettent l'affichage de textes utilitaires à l'écran.

Des logiciels, comme Vista, dont le menu de configuration n'est pas traduit de l'anglais, ne sont pas très conviviaux pour les utilisateurs.

Conclusion sur les systèmes

Pour moi, l'idéal serait un système réunissant tous les avantages de tous les systèmes et étant ajustable de manière flexible pour le plus grand nombre d'utilisateurs possible. Malheureusement, un tel système n'existe pas.

Inconvénients

Comme je l'ai déjà expliqué, la plupart des logiciels d'agrandissement utilisent leur propre pilote VGA, excluant donc les fonctions et les améliorations de résolution qu'offre un pilote SVGA.

Contrairement à ce que m'a affirmé le vendeur, j'ai eu des problèmes, lors de l'utilisation de toutes les cartes graphiques mises à ma disposition, avec la fenêtre-loupe de Magic Deluxe, d'excellente qualité à l'origine : la fenêtre ne restait pas stable, disparaissait et n'était plus utilisable. Cela est certainement dû à la compatibilité de leur pilote VGA avec des cartes graphiques intégrées.

LP-DOS (LP-Audio) ne propose qu'un affichage plein écran sous Windows. C'est inconfortable, surtout pour un texte courant : après le saut à la ligne, l'utilisateur doit remonter dans le texte pour retrouver la portion de texte qu'il vient de lire. Malheureusement, Magnus et Lunar n'offrent également qu'un affichage plein écran sous Windows.

Avantages

Il faut également citer quelques avantages limités. Lunar permet de définir des couleurs personnalisées pour le curseur et éventuellement, différentes couleurs pour chaque fenêtre de programmes. C'est un avantage qui, non seulement, rend le pointeur de la souris plus visible, mais qui permet également de savoir quelle est la fenêtre active.

WinMag ne permet la recherche du curseur qu'en mode DOS. Argus 2000 dispose également de cette fonction en mode DOS. Argus 3000, un programme graphique orienté Windows, en dispose enfin sous Windows. Il faut maintenant espérer qu'une combinaison des deux variantes Argus sera possible (la solution envisagée est une lecture OCR(1)).

Comme solution sous Windows, Magnus est le programme le moins cher et les fonctions qu'il offre peuvent suffire. Lunar (module Windows) est un peu plus cher mais offre également plus de possibilités.

Zoomtext Plus pour Windows était déjà efficace sur le plan fonctionnel. La version 5.0 propose des fonctions plus étendues et améliorées. Zoomtext n'utilise pas de pilote VGA dédié et est dès lors beaucoup plus facilement compatible avec les cartes graphiques.

Les fenêtres-loupes et les fenêtres « ligne par ligne » de taille variable peuvent être déplacées avec l'accompagnement du curseur ou fixées à un endroit de l'écran. Zoomtext permet également une division verticale de l'image. Cela convient p. ex. pour les programmes de tableurs. Zoomtext vous permet d'activer une deuxième fenêtre d'agrandissement de l'image et, si nécessaire, de la fixer à un endroit de l'écran comme fenêtre permanente de message grâce à son autonomie par rapport au curseur.




1 N.D.T. Optical Character Recognition (Reconnaissance Optique des Caractères)
Retourner à table des matières